Recherches historiques

A propos de l'Antiquité

De nouvelles recherches pour le Pr. Pascal Arnaud au Parc départemental de Vaugrenier, sur le site du temple qui a déjà été par le passé l’objet d’investigations.

Il s’agissait pour cette campagne de sondage de tenter de mettre à jour le mur latéral droit afin de mieux appréhender le mode de construction de l’édifice dont il ne subsiste que peu de ruines apparentes et affiner ainsi sa datation. 

A propos du Moyen Age

Où l’on reparle de Notre-Dame du Gaudelet… Une récente découverte sur le territoire de Cagnes sur Mer relance les perspectives de recherche de l’emplacement primitif de l’église paroissiale du Gaudelet, territoire préféodal entre Loup et Malvan qui fut dissous par Romée lors de sa campagne militaire des années 1230.

A propos de l'époque moderne

Les recherches historiques battent leur plein pour dresser le cadre de nouvelles saynètes qui seront présentées lors de la prochaine édition…

Ainsi, un texte relatant le déplacement à Villefranche de la reine et de sa suite devrait permettre d’affiner les costumes de ces dames en se rapprochant au plus près des dessins et teintes des origines ! 

A propos de l'époque contemporaine

A la lisière du Parc de Vaugrenier trône une villa bien connue des Villeneuvois… La villa Barberis, construite dans les années 60, a reçu le label de Patrimoine du XXème siècle. La villa est ainsi devenue le témoin matériel d’une évolution architecturale et technique spécifique du XXème siècle.

Cette maison qui se distingue parmi les autres, Villeneuve Loubet la doit à un architecte de génie, Guy Rottier. Etabli comme architecte à Paris dans les années 50, il travaille alors durant trois ans dans le cabinet du célèbre architecte Le Corbusier. C’est dans ce contexte que Guy Rottier rencontre Charles Barberis à Marseille en 1948, avant de collaborer avec lui en 1957 pour la construction de petits cabanons sur la Côte d’Azur. Il réalise en 1962 les plans de la villa Barberis. La construction va s’avérer longue et coûteuse, et Charles Barberis mourra avant la fin des travaux.

Aujourd’hui la maison représente une merveille de l’architecture contemporaine, et fait toujours la fierté de son architecte. Les plans de cette villa ont très fortement été influencés par les réalisations de Le Corbusier. L’idée générale était de créer une maison nouvelle.

La villa Barberis compte aujourd’hui parmi les joyaux architecturaux de la Côte d’Azur, aux côtés d’illustres édifices tels que Marina Baie des Anges, l’Eglise du Sacré Cœur d’Antibes ou encore la fondation Maeght à Saint Paul… Et elle accueille entre autre une école de design et d’architecture d’intérieur, Orbicom, qui trouve là l’inspiration de son enseignement !